Le Dérot Moulinage : tous les plaisirs de la Drôme réunis dans nos Chambres d'Hôtes.

Accueil.

Le Moulinage est une maison d’hôtes située à 10 km de Crest, dans la vallée de la Gervanne, porte d’entrée du Parc Naturel Régional du Vercors.

Récemment restauré, le Moulinage est idéalement situé pour une halte au cours d’une randonnée (proximité du GR 9) ou pour un séjour plus prolongé lors d’une visite approfondie de la région : village médiéval de Beaufort, merveilleuse forêt de Saou, gorges d’Omblèze et vallée de la Gervanne, village perché de Montclar.

Transformer une friche industrielle n’est pas de tout repos et ne se fait pas en un jour ! Nous avons tout d’abord privilégié l’aménagement intérieur afin de pouvoir recevoir nos hôtes confortablement durant notre première saison d’hiver.

Puis nous nous sommes attelés à la transformation en terrasses et jardins de l’espace libéré par la démolition des hangars modernes, tout en prenant garde de ne pas dénaturer l’esprit « usine » qui fait la particularité du lieu. Les immenses dalles qui supportaient les machines ont été conservées et, une fois percées, permettront la plantation d’arbres et de plantes ; la végétation viendra contre-balançer l’aspect minéral du sol, les massifs seront délimités par les cailloux de la Gervanne.

Le Moulinage est un lieu en constante évolution ; les conditions sont maintenant réunies pour vous offrir un accueil de qualité à l’intérieur de la maison et sont en œuvre pour vous permettre de vous détendre aux alentours.

Histoire

 
Depuis le 19ème siècle, la vie de la vallée de la Gervanne est rythmée par l’industrie de la soie. Le moulinage du Dérot, créé par Emile Rey, devient alors à lui seul un petit village : des dortoirs pour les ouvrières, une école, un café-restaurant existent sur le site. Le groupe Rey s’agrandit et gère un grand nombre d’ateliers installés dans la vallée. En 1986, après éclatement du groupe, l’usine est reprise par les ouvriers. En juillet 2003, la mauvaise conjoncture contraint l’usine à fermer définitivement.

Un projet voit alors le jour : redonner vie au lieu-dit du Dérot, déserté, en créant un lieu de vie pour plusieurs familles et un centre d’activités artistiques. Les travaux commencent en 2005 et une partie des anciens bâtiments d’habitation est transformée en maison d’hôtes, tandis que des bâtiments plus récents (fin XXème siècle) sont conservés pour l’activité artistique.